-2

Assurance au kilomètre : parfait pour les conducteurs occasionnels !

C’est bien connu, une voiture peut être un vrai gouffre financier : les réparations, la consommation de carburant, la souscription d’une assurance, etc. Votre budget mensuel peut vite en pâtir… Pour réaliser des économies et réduire vos dépenses mensuelles, vous pouvez opter pour une assurance au kilomètre. Cette assurance vous permet de payer uniquement les kilomètres parcourus. Mais qu’en est-il réellement ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type d’assurance ? Comment vérifier le nombre de kilométrage effectué ? Vous souhaitez avoir les réponses à ces questions ? Suivez le guide !

Assurance au kilomètre : qu’est-ce que c’est ?

Une assurance au kilomètre vous permet de payer une prime proportionnelle au nombre de kilomètres effectués durant l’année. Pour être clair : moins vous roulez, moins vous dépensez. Selon les compagnies d’assurance, un automobiliste utilisant peu son véhicule comporte moins de risque. En effet, en roulant peu, vous avez moins de chance de subir ou de causer un accident qu’un conducteur régulier roulant sur des longues distances. Les assurances au kilomètre encouragent donc les conducteurs à moins conduire et privilégier les transports en communs par exemple.

Côté assuré, votre cotisation est nettement inférieure à celle d’une assurance traditionnelle, et pourtant, vous possédez les mêmes garanties. Lors de la souscription de votre assurance au kilomètre, vous devez anticiper le nombre de kilomètres que vous allez effectuer au cours de l’année et en informer votre compagnie d’assurance. Si vous dépassez votre estimation, vous devrez payez le supplément. En revanche, vous serez remboursé si vous roulez moins.

A qui cette assurance est-elle adaptée ?

Cette assurance peut être une bonne alternative si vous conduisez moins de 10 000 km par an. Les cas de figures les plus fréquents sont les suivants :
un étudiant ne conduisant que le week-end ;
un retraité ;
une personne disposant d’une voiture de fonction la semaine ;
un individu vivant dans une grande ville, etc.
Prenez le temps de réfléchir et évaluez le nombre de kilomètre que vous êtes susceptible de parcourir. Renseignez-vous des différentes formalités proposées par l’assurance, notamment le prix à payer pour les kilomètres supplémentaires. N’hésitez pas à avoir recours à un comparateur d’assurance. Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur les différentes offres et de trouver l’assurance adaptée à vos besoins.

Comment vérifier le kilométrage parcouru ?

A la date d’échéance de votre assurance auto, vous devez indiquer, via un formulaire, le nombre de kilomètre présent sur le compteur de votre voiture. Cette démarche est essentielle, ne l’oubliez pas ! Vous risqueriez d’augmenter votre prime en cas d’oubli. De cette manière, votre assureur sera en mesure de vous dire si vous avez dépassé, ou non, le nombre de kilomètres. Après ce contrôle, vous saurez si la compagnie d’assurance vous rembourse, ou si au contraire, vous devez payer une somme complémentaire.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>